top of page
  • Delphine Hervieu

NOTES #3

Dernière mise à jour : 2 août 2023

21 grammes. Ce serait le poids de l’âme qui s’échappe du corps quand celui-ci s’éteint et que le coeur s’est arrêté. 21 grammes, cela semble si léger et pourtant parfois c’est le poids de trop quand le coeur est l’otage d’un autre, quand un manque oblige la coexistence avec soi même.



21 grammes pour un bracelet, une bague qui se patineront au contact de la sueur et des larmes.

Les bijoux sont comme des relais de l’âme en ce qu’ils capturent et retiennent ses états.

Alors serait-il possible de guérir en partie de l’absence d’un être aimé en adoptant son bijou?


21 grammes pour porter les joies et les peines, 21 grammes pour trouver à chaque épreuve de la vie une force nouvelle pour que le coeur continue à battre et le corps à se mouvoir, à s’encrer dans le monde.

Etre au monde de façon authentique, ce n'est pas finalement l’habiter de son poids d’homme mais bien de ses 21 grammes.

S’inscrire dans le vivant, c’est honorer ces 21 grammes, c’est leur donner la place immense qui leur est dû.


21 grammes pour naître et souvent renaître.

21 grammes pour aimer.

21 grammes pour oser.

21 grammes pour s’offrir.

21 grammes pour un jour partir.


L’âme s’imagine et puis elle se dessine dans les détails qui subliment la vie, ces détails qui ensemble définissent le Beau. Le bijou précieux, lui rend hommage, lui permet une présence interprétée. Le bijou précieux se transmet et l’âme singulière s’y raconte.




©Delphine Hervieu

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page