top of page
  • Delphine Hervieu

NOTES #4

Dernière mise à jour : 2 août 2023

La main est certainement la partie du corps que je regarde en premier chez l’Autre. La main est une carte d’identité de la façon dont il me semble, chacun appréhende le monde. La main réalise l’imagination, transforme une idée un concept et lui donne matière.


Aussi, le croquis vite ébauché sur le coin d’une nappe jetable d’un troquet parisien, le dessin technique minutieusement tracé en respectant la projection orthogonale, le dessin vectoriel dont la « souris » de l’ordinateur traduit en language « techno » celui bien primitif du plus humain des membres….. tous sont l’oeuvre de ces cinq doigts articulés pour dire une pensée au monde.



Un bijou en est un produit: du dessin à sa réalisation en atelier. Le bijou habille presque toutes les mains. L’alliance, le lien précieux, le symbole de l’amour est au doigt ce que la main tient lorsque deux êtres s’aiment et marchent à l’unisson.


Une main c’est un bonjour, un au-revoir, un peut-être. Une main c’est une envie parfois un désir. Une main c’est un bijou charnel marqué par le temps et sublimé par des veines qui se dessinent et s’entremêlent. Une main c’est ce qui tient jusqu’au dernier souffle.

Alors le bijou se doit de lui rendre hommage, il lui doit son existence et sa pérennité. Le bague au doigt rappelle, le bracelet relie, la montre mesure. La vie est en ce qu’elle se mesure en unités de temps, se rappelle aux vivants lorsqu’elle n’est plus et se relie au monde qui l’entoure.


Aujourd’hui ma main je la regarde, elle ne saurait me trahir et sait au juste instant se taire. Nue ou ornée, nous sommes en conversation. Elle est une précieuse volonté exprimée.

49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page